Programme

Chaque artiste présentera son œuvre au BPPF 2022 le vendredi et le samedi soir. Chaque performance est liée à une projection sur le dôme, et la soirée elle-même sera un ensemble continu de projections et de performances. Le public recevra une brève explication avant et après les performances. Pour les projections, l’artiste sera en contact direct avec le technicien du planétarium.

Outre les spectacles du vendredi et du samedi soir, nous proposerons avec les artistes également un programme parallèle dans tout Bruxelles.
Le soir précédant la représentation du Planétarium, un Open Mic aura lieu en collaboration avec Speakeasy. Toutes les informations sur cet événement via : https://www.facebook.com/events/471983511120506
Le dimanche matin, nous commencerons par un petit-déjeuner lecture à la librairie Replica à Molenbeek. Cela pourra se passer à l’extérieur s’il fait beau. Plus d’informations : https://www.facebook.com/events/1041941133353349 

Artistes

Les artistes invités de cette année sont :

Marie Darah (°1989, Charleroi) est un•e artiste résidant à Bruxelles.

Iel questionne les notions d’équité et d’ouverture d’esprit, pour trouver un équilibre, créer sa propre voie et essayer de trouver son chemin, iel qui se constate au milieu d’un rond-point d’intersectionnalité.

Iel ne s’est mis au slam poetry qu’en 2019-2020 et est devenu•e champion•ne de Belgique et d’Europe de slam poetry 2021 dès sa première participation, suivie de nombreuses invitations à des festivals internationaux.

Le collectif de poésie Landschaft aka Sascha Conrad (Danemark), Ulrike Almut Sandig (Allemagne) & Grigory Semenchuk (Ukraine, virtuellement présent) mélangent leurs poèmes avec du triphop, de l’électropunk et de l’art vidéo. Fusion exaltante de musique, de poésie et de cinéma, Landschaft fait flotter et couler les vers.

Traversant toutes les frontières linguistiques, cette première apparition en Belgique s’accompagne de nouveaux singles et de films poésie-musique primés.

Teresa Colom (°1973, La Seu d’Urgell), poète et écrivain andorran, est diplômée en économie de l’Université Pompeu Fabra à Barcelone.

Après avoir remporté le prix ‘Miquel Martí i Pol’ en 2000, avoir été finaliste du prix Grandalla et avoir publié son recueil ‘Com mesos de juny’ (Comme les mois de juin), elle a continué à publier de la poésie.

En 2010, son œuvre ’32 Vidres, muntatge poètico-teatral’ (32 morceaux de verre : une performance poético-théâtrale) a été créée. En 2009, elle a reçu le prix FNAC Talent Award et a été directrice artistique du festival international de poésie « Barcelona Poesia ». Sa première œuvre de fiction, le recueil de courts récits ‘La senyoreta Keaton i altres bèsties’ (Miss Keaton et autres bêtes), lauréat du prix Maria Àngels Anglada en 2016, a été décrit par The Guardian comme « Tim Burton croisé avec les frères Grimm ».

(c) photo: Carles Mercader

Loeke Vanhoutteghem (°1996, Courtrai) est une artiste des arts visuels et des arts de la scène.

Elle écrit dans différents genres, allant des poèmes aux chansons et textes de théâtre jusqu’au poetry slam. L’artiste est devenue championne de poetry slam en 2020 en Flandre-Occidentale et en 2021 à Gand. Dans son travail, Loeke lie son amour du langage et des symboles à d’autres éléments tels que les textiles et la céramique.

Loeke est lié au ‘Letterzettercollectief’ et à la ‘Hiphop Academie De Stroate’ ( tous deux situés à Courtrai). Elle a étudié la littérature moderne à l’université de Gand, puis le design autonome au KASK à Gand.

 

Lebogang Mashile (né en 1979) est un jeune artiste, écrivain et facilitateur né de parents sud-africains exilés aux États-Unis. Elle a vécu, étudié et grandi en Afrique du Sud depuis le retour de sa famille en 1994. Mashile a étudié le droit et les relations internationales à l’université de Wits. Lebogang Mashile est un artiste de la poésie reconnu en Afrique du Sud. Ses publications et ses performances ont eu une influence décisive sur le monde de la jeune poésie féminine.

Mashile utilise un langage poétique très puissant, caractérisé par une musicalité extraordinaire. En 2003, elle a fondé, avec d’autres poètes sud-africains, l’association ‘Feela Sistah ! Spoken Word Collective’. En 2004, elle a été nominée pour le prix ‘DaimlerChrysler South Africa Poetry Award’ et en 2006, elle a reçu le ‘Noma Award for Publishing in Africa’.

Elle a fait ses débuts en tant qu’actrice dans le film Hotel Rwanda de Terry George. Elle est également productrice et présentatrice d’un feuilleton documentaire, qui présente la vie quotidienne des femmes sud-africaines.

 

Taras Malkovych (Тарас Малкович) est né le 15 janvier 1988 à Kiev, en Ukraine, fils du célèbre poète ukrainien Ivan Malkovich.

Il a participé à plusieurs festivals littéraires et est l’éditeur de l’anthologie Snovydy. Ses poèmes ont été publiés et traduit en anglais par Underground Books à New York en 2017 sous le titre ‘Name Over’.

Il vit actuellement en exil à Kiev et présentera une performance à distance pour le BPPF.Ze Mitsos (GR)

(c) photo: Maria Prasko Jennings

Waan est le projet musical de Michiel Geluykens. Les textes néerlandais originaux sont liés à un son groovy et hypnotique. Attendez-vous à un concert atmosphérique, discret, mais aussi énergiquement rock.

Leur chanson ‘Heelal’ ainsi que la vidéo ont instantanément séduit les programmateurs du BPPF.

Frederic Lipczynski a commencé à peindre en tant qu’artiste autodidacte. Entre 2009 et 2012, il a étudié un baccalauréat en infographie. Depuis 2015, il suit des cours de peinture, sculpture et dessin à l’académie.

Un artiste très sensible au dadaïsme et à ses multiples facettes. En 2020, il a été sélectionné pour participer au concours de sculpture « Prix Louis Schmidt ». Il a également illustré plusieurs recueils de poésie et va maintenant, en tant que lauréat de notre appel ouvert, créer une projection pour l’un de nos artistes participants. Qui ? Découvrez-le au festival

Xtof Calis est le projet solo du musicien et compositeur Christophe Calis (°1971, Ypres, Belgique). Avec un ordinateur portable, des synthétiseurs, une guitare et sa voix, il crée des atmosphères contemplatives et méditatives.

Ses paysages sonores expérimentaux et partiellement improvisés explorent le concept du ‘devenir-son‘. Le devenir-son est un encouragement à laisser tomber l’ego et à remplir l’espace d’un univers sonore aventureux. Ses derniers textes sont prononcés dans sa langue maternelle, le Westflemish, un dialecte néerlandais.

Lonsin est une artiste basée à Bruxelles, Annelies Lantsoght. Elle a commencé à faire de la dreampop électronique dans la rue de Loncin à Saint-Gilles. En août 2019, elle enregistre trois démos avec le producteur Ruben Lefever (Float Fall). Le 26 février 2021, son premier single « Fearless » est sorti.

Dans ses chansons, Lonsin explore comment être vulnérable dans ce monde bruyant en utilisant la musique électronique et le « bruit » de Bruxelles pour donner à sa vulnérabilité une certaine fondation.